Historique

david dalichoux mosaïste

David Dalichoux dans son atelier

A 17 ans, après avoir suivi une scolarité classique, David Dalichoux décide de se lancer dans l’Art de la Mosaïque.
Il postule à l’entrée d’une école de mosaïste à Narbonne (Aude), suit une formation de 3 ans et, pour parfaire sa qualification, son apprentissage, il émigre à Spilimbergo, capitale de la mosaïque, située au nord de Venise en Italie.

David Dalichoux est issu d’une famille dans laquelle l’art de la mosaïque s’exerce depuis plusieurs générations.

L’histoire commence à la fin du XIXème siècle avec son arrière-grand-père, Clovis Dalichoux qui réalise les premiers carreaux mosaïque de ciment. En 1912, il édite le premier magazine des travaux de mosaïque réalisés en carreaux ciment.

Dans les années 1950, aux sorties de la seconde guerre mondiale, son grand-père prend le relais et ajoute à la production initiale, les carreaux de mosaïque de marbre.

En 1980, son père prend la relève et automatise la production.

Et c’est donc en 1992 que David Dalichoux décide de dédier sa vie à la création au travers d’un art majeur : la Mosaïque. Il devient Meilleur Ouvrier de France en 1997 primé pour son œuvre intitulé « La sainte Cène ».

Aujourd’hui, installé dans la ville historique de Pézenas, il crée des pièces uniques, sur demande, qui sont de véritables œuvres d’art « sans age ». La mosaïque est un art pictural qui, par la fidélité de ses coloris, se décrit comme la peinture pour l’éternité.

EPV - MOF - Maitre Artisan

atelier fabrication carreaux ciment

Atelier fabrication carreaux ciment

 

Catalogue Clovis Dalichoux Pézenas

Album Dalichoux 1932